C’est l’une des questions qui revient le plus souvent chez les nouveaux développeurs :

Sur quel langage de programmation vais-je baser toute ma carrière ?

Ne basez pas votre carrière sur un langage précis, et encore moins sur un framework en particulier (on y reviendra dans une autre newsletter).

Bien sûr vous pouvez développer une expertise au fur-et-à-mesure des années, mais ne vous bloquez surtout pas en disant :

«Moi vivant, je ne ferais jamais de [langage

Savoir contribuer à un projet en dehors de votre champ de compétences habituel peut s’avérer très valorisant, pour soi-même, mais aussi aux yeux des autres !

Ceci étant dit, il est nécessaire d’arriver à trouver un langage de prédilection avec lequel on préfère travailler, histoire de ne pas s’éparpiller, de devenir plus efficace au fil du temps mais aussi de pouvoir orienter ses recherches de jobs (ou de missions).

Alors voici quelques conseils si vous recherchez votre langage de prédilection tel Arthur recherchant le Graal :

  • Expérimentez, expérimentez et expérimentez encore ! Comment trouver ce qui vous plait le plus sans avoir testé un maximum de choses ?
  • Regardez la popularité du langage que vous pratiquez pour vous donner une idée du marché, et orienter vos expérimentations.
  • Découvrez si la communauté est plutôt active, correspond à vos valeurs, si les documentations sont bien écrites et mises à jour par exemple.
  • Identifiez si les outils et frameworks les plus populaires correspondent à vos méthodes de travail.
  • Renseignez-vous sur les méthodes d’hébergement et de déploiement, testez-en quelques-unes pour avoir une idée du temps qu’il vous faut pour mettre une application à disposition du public.

Mais surtout : Choisissez le langage avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise, pas forcément en terme de connaissances, mais celui qui correspond à votre logique et avec lequel vous aimez le plus créer des choses ! Et ne laissez pas les petites querelles entre développeurs vous laisser croire que votre langage est nul, cela n’a pas de sens.

Pour preuve, voici quelques petites plateformes développée sous différents langages :

  • Facebook est développé en PHP
  • Netflix est développé en Javascript (NodeJS)
  • AirBnB est développé en Ruby (RoR)
  • Instagram est développé en Python
  • Linkedin est développé en Java

De mon côté, j’ai commencé mon apprentissage du web en PHP, et j’ai vu au fil du temps les technologies Javascript prendre de l’ampleur (notamment NodeJS), j’ai appris à les aimer et aujourd’hui je travaille exclusivement en Javascript.

Si l'évolution de ma stack technique vous intéresse, j'ai écris un article spécial dessus.

Chaque langage est puissant à sa manière et il a ses qualités, comme ses défauts, à vous de les découvrir !

A bientôt sur le blog !


À propos de l'auteur

Hello, je suis Nicolas Brondin-Bernard, ingénieur web indépendant depuis 2015 passionné par le partage de d'expériences et de connaissances.

Aujourd'hui je suis aussi coach pour développeurs web juniors, tu peux me contacter sur nicolas@brondin.com, sur mon site ou devenir membre de ma newsletter pour ne jamais louper le meilleur article de la semaine et être tenu au courant de mes projets !


Photo par Nick Fewings sur Unsplash