Le terme "Pilote logiciel" (ou "software driver" en anglais) désigne une solution logicielle destinée à créer une interface de communication entre le système d'exploitation et un périphérique numérique externe.

Prenons une souris par exemple. Avant d'être un périphérique informatique, c'est avant tout un circuit électronique.

C'est parce qu'elle est équipé d'un connecteur compatible avec un ordinateur, et qu'il existe un pilote pour convertir ses signaux numériques en données compréhensibles par le système d'exploitation qu'elle devient un périphérique externe utilisable.

Pour simplifier, voici un schéma de la transmission des données pour comprendre où se situe le driver :

Les données parcours le périphérique, puis le hardware, puis le pilote, puis le système d'exploitation pour enfin arriver aux applications

La connectique (USB par exemple) n'est qu'un branchement, cela va éventuellement normaliser quelques valeurs (la tension d'alimentation par exemple), mais une fois branché, c'est le circuit électronique du périphérique qui va décider du format des données, du contenu, de la fréquence d'actualisation et bien d'autres choses.

Le système d'exploitation, de son côté, ne vas pas pouvoir deviner à l'avance ces informations, et c'est là que le pilote logiciel rentre en jeu.

Une fois installé, le pilote va s'activer pour le périphérique en question et saura décoder les informations envoyées par le périphérique, car il aura été développé spécialement pour ce dernier.

Une fois les données récupérées, il pourra les normaliser et les envoyer au système d'exploitation.

Faut-il installer un pilote pour chaque périphérique ?

Non, pas forcément.

Il y a d'abord les périphériques analogiques (audio la plupart du temps), qui vont envoyer un signal fréquencé qui sera numérisé (ou non) directement par le système.

Et pour les périphériques numériques classiques (clavier, souris, webcam, etc...), la plupart des systèmes d'exploitation sont packagés avec des pilotes logiciels génériques, ce qui permet de commencer à utiliser le périphérique dès la sortie de la boite.

On appelle parfois cela du "Plug and Play".

Mais évidemment, c'est au constructeur du matériel de s'assurer que son périphérique est compatible avec les pilotes génériques, et celà peut limiter votre matériel à ses fonctionnalités de bases, rendant inactives les fonctionnalités supplémentaires, non supportées par le pilote générique.

Les touches médias de certains claviers par exemple.

Voilà pourquoi on conseille toujours d'installer les pilotes constructeurs et de les mettre à jour, pour éviter toute dégradation des fonctionnalités ainsi que les éventuelles failles de sécurité !

J'espère que cet article vous aura été utile, et à bientôt sur le blog !

Les articles les plus populaires du blog

Envie de continuer à lire des articles autour du développement web (entre autres) ? Voici la sélection des articles de mon blog les plus lus par la communauté !

Voir la sélection 🚀

Recevez les articles de la semaine par e-mail pour ne rien manquer !

S'abonner à la newsletter 📧

À propos de l'auteur

Hello, je suis Nicolas Brondin-Bernard, ingénieur web indépendant depuis 2015 passionné par le partage d'expériences et de connaissances.

Aujourd'hui je suis aussi formateur pour développeurs web juniors, tu peux me contacter sur nicolas@brondin.com, sur mon site ou devenir membre de ma newsletter pour ne jamais louper le meilleur article de la semaine et être tenu au courant de mes projets !


Photo par Jorge Ramirez sur Unsplash