Le 11 Novembre dernier, j'ai vu mon Twitter exploser de mentions pour le compte @nuage_fr, un nouvel hébergeur cloud français qui a inondé les influenceurs devs de code promo.

À priori, je suis encore loin d'être un influenceur dev, cet article n'est absolument pas sponsorisé !

Nua·ge arrive donc avec une offre très minimaliste, une plateforme offrant de l'IaaS (Infrastructure as a Service) hébergé en France, et avec un accent sur une expérience utilisateur voulue simple, et intuitive.

Une plateforme IaaS vous permet de gérer des instances VPS avec des options de contrôle comme des groupes de sécurité réseaux, etc...

J'ai donc voulu tester le service, sachant que je ne risquais rien avec leur offre des 100€ offert lorsque l'on utilise un lien de parrainage.

À noter que je ne vais pas couvrir l'inscription au service, qui pour le coup fonctionne très bien, avec une expérience utilisateur au poil !

Créer une instance VPS de zéro

Première chose perturbante au début, on vous propose de créer un projet, c'est un ensemble de ressources (les quotas ne sont pas configurables pour l'instant) qui vous permettra d'organiser vos instances.

Au final, c'est plutôt pratique, et tout ce qu'on vous demande ici c'est de rentrer un nom !

Puis, une fois que vous êtes dans votre projet, vous pouvez commencer à ajouter une instance, où vous pourrez choisir à la carte :

  • L'OS / version
  • Le nombre de vCPU
  • La mémoire vive
  • Le stockage (un seul choix pour l'instant)

Et vous pourrez également demander à associer une IP publique à votre machine, et ouvrir un accès SSH en rentrant une paire de clé.

Si vous ne savez pas créer une paire de clés SSH, voici comment faire !

Expérience

Globalement, l'expérience utilisateur est effectivement très agréable, beaucoup moins étouffante que bien d'autres fournisseurs de IaaS.

Je pense que je recommanderai dans un premier temps ce service pour des développeurs et développeuses juniors qui veulent mettre un pied dans les VPS de manière simple.

Et voici quelques autres points retenus après mon essai :

La gestion des espaces de travail

J'ai trouvé que c'était un vrai point positif, car la gestion des espaces de travail est introduite dès l'inscription, et le fait de pouvoir diviser en espaces puis en projets pour regrouper toutes les ressources liées entre elles, c'est agréable !

La stabilité

Après avoir testé la création d'une nouvelle instance, et de me connecter à cette dernière, j'ai eu un problème de serveur qui ne voulait pas laisser passer ma connexion SSH entrante.

Après discussion avec le support, j'ai dû redémarrer l'instance d'abord, pour au final en recréer une depuis zéro.

C'est un problème minime car arrivé au début de l'expérience, et qui a été réglé très vite, mais cela reflète aussi la nouveauté du service, bien que propulsé par Oxeva, un service du groupe et soutenu par le groupe LaPoste.

Le prix

En comparant aux services d'OVH par exemple dont le VPS d'entrée de gamme contient 2 fois plus de mémoire vive mais 5 fois moins de stockage pour 3€HT/mois, Nua·ge est au final environs 2 fois plus cher.

Après tout, ce n'est pas la première entreprise à faire payer l'expérience utilisateur !

La gestion/prévision des coûts

Quand votre principal point de référence est la console AWS, je peux vous dire que c'est un très gros point fort pour Nua·ge. Ici tous les coûts sont annoncés, prévus, et tous les crédits disponibles ou utilisés sont clairement exprimés.

À noter quand même que tous les prix annoncés sont HT, sauf dans la partie facturation.

Le paramétrage

Avec le minimalisme vient parfois le revers de la médaille : le manque de choix. Ce n'est pas un défaut que j'ai beaucoup rencontré, mais le choix des groupes de sécurité par exemple manque d'un entre-deux sur le choix des ports et des protocoles à autoriser.

Le support

Pour avoir eu de vrais problèmes de support avec OVH notamment, c'est un point auquel je fais désormais attention. J'ai eu à faire au support pour le petit incident évoqué plus tôt, et ces derniers ont été très réactifs, même un week-end.

Les conseils étaient bons, même si il est encore difficile de juger comment il évoluera au fur et à mesure du temps et avec la croissance du nombre d'utilisateur du service.

Pour l'instant un point positif, et on croise les doigts pour la suite !

Conclusion

Je ne peux pas prévoir ce que donnera l'offre dans le temps, et si le focus "expérience utilisateur" ne se fera pas au détriment de la robustesse de l'hébergement ou de l'efficacité, même si, pour l'instant, ça sent plutôt bon.

Au final, avec les liens de parrainage disponibles en ce moment et offrant 100€ de crédit, cela vous permet de tester le service gratuitement pendant presque un an avec une petite instance, et même pourquoi pas héberger un side-project pas trop gourmand en ressources !

Mon avis : Essayez-le, voyez comment le service évolue et on en reparle dans 1 an !

J'espère que cet article vous aura été utile, et à bientôt sur le blog !

Les articles les plus populaires du blog

Envie de continuer à lire des articles autour du développement web (entre autres) ? Voici la sélection des articles de mon blog les plus lus par la communauté !

Voir la sélection 🚀

Recevez les articles de la semaine par e-mail pour ne rien manquer !

S'abonner à la newsletter 📧

À propos de l'auteur

Hello, je suis Nicolas Brondin-Bernard, ingénieur web indépendant depuis 2015 passionné par le partage d'expériences et de connaissances.

Aujourd'hui je suis aussi formateur pour développeurs web juniors, tu peux me contacter sur nicolas@brondin.com, sur mon site ou devenir membre de ma newsletter pour ne jamais louper le meilleur article de la semaine et être tenu au courant de mes projets !


Photo par sendi gibran sur Unsplash