Sur ce blog je parle très majoritairement de sujets techniques, mais certains le savent je suis passionné par l'entrepreneuriat et lorsque je trouve une actualité qui m'interpelle, j'utilise aussi cette plateforme pour en parler, et parfois alerter.

Aujourd'hui ce n'est pas seulement une actualité qui me fait réagir, mais plusieurs décisions (de plus en plus fréquentes) de quelques acteurs du web a qui on a donné droit de vie et de mort sur des entreprises au fil du temps, parfois sans même en avoir conscience.

Cette note n'est pas à destination des entrepreneurs aguerris (qui connaissent déjà le problème), mais plutôt à tous les nouveaux ou futurs entrepreneurs ayant envie de lancer un business en ligne en 2020.

Sachez qu'en montant un business en ligne, ce dernier peu littéralement couler en quelques minutes. Même si votre projet grossi, devient une entreprise avec de nombreux employés et générant plusieurs centaines de milliers d'euros, il y a de bonnes chances pour que ce dernier ait des faiblesses que vous ne soupçonneriez pas.

Pour ceux qui ont lu mon précédent article intitulé "Le jour où Google m'a banni (à vie)", vous savez que du jour au lendemain il est possible que Google décide de fermer votre compte publicitaire, et si ce dernier constitue la majorité de vos rentrées d'argent, votre entreprise s'arrête.

Mais ne croyez pas que cela n'arrive qu'avec Google, voici une petite collection de mésaventures causés par différents fournisseurs de services :

Du jour au lendemain Paypal a bloqué toutes les transactions de la startup Française Ho Karan car certains de leurs produits contiennent du CBD (pourtant autorisé en France).

De nombreuses entreprises qui vendent leurs produits sur Amazon voient leurs produits clonés et vendus en tant qu'Amazon Basics, beaucoup moin cher.

En 2020, le compte publicitaire d'une entreprise ayant dépensé près de 60 millions de dollars en publicité Facebook a été banni, sans aucune explication.

A la fin de l'année dernière, Visa et Mastercard ont même mis en pause tous les paiements vers la plateforme Pornhub le temps que cette dernière se régularise (en l'occurence l'action était légale et totalement justifiée).

Pourquoi je vous dis ça ?

Tout simplement pour vous dire d'être vigilant et prévoyant. Que vous soyez rémunéré par des pubs ou en vendant des produits sur Internet, un fournisseur de service comme ceux précédemment cités peu, sans explication, vous couper les vivres en quelques minutes.

Vous devez garder ça en tête : Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier. Les paniers réunis seront peut-être plus modeste, certes, mais si on vous en vole un, vous aurez toujours de quoi manger.

À bientôt sur le blog !

À propos de l'auteur

Hello, je suis Nicolas Brondin-Bernard, ingénieur web indépendant depuis 2015 passionné par le partage de d'expériences et de connaissances.

Aujourd'hui je suis aussi coach pour développeurs web juniors, tu peux me contacter sur nicolas@brondin.com, sur mon site ou devenir membre de ma newsletter pour ne jamais louper le meilleur article de la semaine et être tenu au courant de mes projets !


Photo par Esri Esri sur Unsplash