La réponse courte est la suivante : Non. Mais si vous n'êtes pas convaincu, alors lisez la suite.

Simplifier le concept de ce que sont les mathématiques est assez dur, étant donné qu'absolument tout ce qui nous entoure est régie par les lois de la physique, elles-mêmes régies par les mathématiques.

À la place, je vais plutôt simplifier ce que "faire des maths" signifie pour la plupart des gens :

  • Jongler avec beaucoup de chiffres
  • Apprendre, comprendre et appliquer les règles et théorèmes mathématiques
  • Utiliser la logique pour lier ces règles entre elles pour résoudre des problèmes

Dans  les débuts de l'informatique, la programmation était ce que l'on  appelle "bas-niveau", c'est à dire en lien très direct avec les composants électroniques, impliquant donc d'avoir de bonnes connaissances en physique, et donc en maths afin de pouvoir programmer ces machines.

Mais ce n'est plus le cas aujourd'hui, en tout cas pas forcément !

Il existe tellement de domaines, de systèmes et de langages différents que vous pourriez devenir développeur sans jamais avoir à toucher aux mathématiques comme je les ai décrit ci-dessus.  En tout cas pas au-delà des opérations classiques comme l'addition, la soustraction, la multiplication et la division, ça reste jouable non ?

L'un des plus beau concept de l'informatique s'appelle "l'abstraction", ce qui signifie : créer des systèmes simplifiés par dessus des opérations plus complexes. L'interrupteur de la lumière de votre salon est une abstraction du réseau électrique de votre logement, pas besoin de savoir comment ça marche, mais simplement d'appuyer sur le bouton !

C'est justement ce concept merveilleux qui nous permet de ne pas avoir à toucher aux théories mathématiques, mais d'utiliser les systèmes simplifiés qui nous ont été fournis par d'autres. Donc les mathématiques sont présentes PARTOUT dans l'univers de l'informatique, mais l'abstraction nous empêche de les voir.

Néanmoins, je serais tenter de qualifier la programmation comme une "cousine" des mathématiques, car nous sommes amenés à :

  • Jongler avec des fonctions et des opérateurs (et, ou, plus, moins, si, alors,...)
  • Apprendre et maitriser certaines méthodes de conceptions (orienté objet, programmation fonctionnelle,...)
  • Utiliser la logique pour lier tout ces outils pour résoudre des problèmes, que l'on appellera des algorithmes.

Pour  ceux qui voudraient, au contraire, exploiter leur potentiel mathématiques, je vous conseille de regarder du côté de l'analyse de données, de la cryptographie, de l'informatique embarqué ou du développement de moteurs physiques et  graphiques par exemple.

Sinon pour les autres, vous avez tout le reste, merveilleux non ?

Il existe même des domaines où les algorithmes sont quasiment absents et où c'est votre côté artistique (de toutes façons la programmation est un art) qui domine comme dans le développement d'interfaces et l'intégration web.

Je vous laisse avec l'exemple de la développeuse et designeuse Sarah L. Fossheim qui a développé pour passe-temps de reproduire des objets de manière photo-réalistes, uniquement avec du code (css).

Plus d'exemples de son travail ici : https://codepen.io/fossheim


Vous avez aimé cet article ? Vous voulez laissez un commentaire ? Alors on se retrouve sur Facebook, Linkedin ou Twitter ! Sinon il y a aussi mon site pour découvrir mes réalisations.

A bientôt !

Photo de couverture par  Nick Hillier sur Unsplash