Lorsque vous devenez micro-entrepreneur (ou lorsque vous devenez entrepreneur en général), il est très courant de recevoir des courriers vous demandant de payer pour des services "soi-disant" officiels et obligatoires.

Ces entreprise aux méthodes plus ou moins douteuses, jouant sur les mots pour essayer de vous soutirer quelques centaines d'euros, vous contactent grâce aux informations officielles publiées lors de la création de l'entreprise.

Malheureusement, ces entreprises ne sont pas vraiment dans l'illégalité, mais plutôt dans un flou juridique qui leur permet de continuer à exercer de la sorte.

Mais il y a quelques jours, j'ai failli être victime d'une tentative d'arnaque très bien ficelée et qui aurait pu me faire perdre des milliers d'euros.

Heureusement pour moi, j'avais entendu parlé il y a quelques mois d'une méthode similaire, ce qui m'a permi de ne pas tomber dans le panneau !

Voilà pourquoi j'ai décidé de vous expliquer le déroulement de cette arnaque pour qu'un maximum de freelances soient prévenus !

L'arnaque au virement sans provision

Voici comment s'est déroulé la tentative d'arnaque que j'ai subie cette semaine, étape par étape :

#1 - Prise de contact

La semaine dernière, je reçois un e-mail d'une personne appelée "Jean-Yves ...", un particulier ayant décidé de monter une structure autour du sport avec certains de ces amis. Il m'indique que la société est en cours d'immatriculation et désire faire réaliser un logo pour cette dernière.

S'en suivent quelques indications sur la mission, une demande de disponibilité et de devis à la fin de l'e-mail auquel je réponds sous quelques heures.

Premier signe de vigilance légère, la personne ne m'indique pas comment elle a eu connaissance de mon entreprise, ce n'est pas grand chose mais ce n'est pas très courant pour ma part.

Mais pas de quoi s'inquiéter à cette étape.

#2 - Envoi du devis

La mission et le "cahier des charges" étant assez simple, j’envoie un devis basé sur un tarif forfaitaire pour ce type de mission quelques jours plus tard, en spécifiant un acompte à régler avant le lancement du projet.

Note aux freelances qui passeraient par là, demandez TOUJOURS un acompte.

#3 - Acceptation du devis et envoi de la facture d'acompte

La même journée, sans demander de précision, sans demander de détails supplémentaire je reçois une réponse, courte, simple et efficace ressemblant à :

"Merci pour le devis que nous acceptons [devis signé en pièce jointe], nous attendons votre facture d'acompte ainsi que le RIB afin de démarrer la mission au plus tôt".

J'envoie donc le lendemain une facture d'acompte de quelques centaines d'euros (25% du total de la mission) ainsi que le RIB de mon compte professionnel.

À cette étape-là, je sais que je ne risque rien car je n'ai donné aucune information compromettante, mais les messages échangés et la confiance aveugle du client commencent à me mettre un sacré doute.

J'imagine alors plutôt un client essayant de récupérer tout le travail effectué en ayant payé que l'acompte de la mission, la suite me donnera tord.

#4 - Demande de remboursement

Le lendemain soir, je reçois un dernier e-mail de mon soi-disant client, m'indiquant la chose suivante :

"Bonjour, mon comptable vient de me faire part d'une grosse erreur qu'il a commise en vous faisant le virement de l'acompte, il vous a viré par erreur la somme de 4000€ prévue pour un autre prestataire.

Dès lors que vous recevrez ce virement, merci d'effectuer le remboursement de la différence [RIB en pièce jointe] par rapport à la somme qui vous est dûe pour régulariser l'erreur de notre comptable."

Et là, heureusement que je connaissait ce type d'arnaque, sinon j'aurais pu honnêtement tomber dans le panneau une fois les 4000€ reçus !

Ce qu'il faut faire

Evidemment, il ne faut pas faire ce qui vous est demandé, car le virement qui vous a été fait est un virement "sans provision".

C'est une mécanique assez peu connue, mais il est possible d'effectuer un virement "en bois", tout comme on pourrait faire un chèque sans avoir l'argent sur le compte.

Si vous remboursez la personne, vous verrez le virement en votre faveur être annulé de votre compte sous quelques jours car il n'a pas pu être honoré, mais votre virement de plusieurs milliers d'euros, lui, aura été débité de votre compte !

Une fois le virement reçu, vous devez simplement appeler votre banque afin qu'ils puissent annuler ce virement, puis contacter les autorités compétentes si vous souhaitez porter plainte.

J'espère que cet article vous aura été utile, et à bientôt sur le blog !

Les articles les plus populaires du blog

Envie de continuer à lire des articles autour du développement web (entre autres) ? Voici la sélection des articles de mon blog les plus lus par la communauté !

Voir la sélection 🚀

Recevez les articles de la semaine par e-mail pour ne rien manquer !

S'abonner à la newsletter 📧

À propos de l'auteur

Hello, je suis Nicolas Brondin-Bernard, ingénieur web indépendant depuis 2015 passionné par le partage d'expériences et de connaissances.

Aujourd'hui je suis aussi coach pour développeurs web juniors, tu peux me contacter sur nicolas@brondin.com, sur mon site ou devenir membre de ma newsletter pour ne jamais louper le meilleur article de la semaine et être tenu au courant de mes projets !


Photo par Pickawood sur Unsplash