Depuis que j'ai commencé à écrire mes premières lignes de code il y a un peu plus de 10 ans, je n'ai jamais arrêté de créer des projets, les uns après les autres, parfois pour m'amuser, parfois pour apprendre (en m'amusant) et parfois pour essayer d'en tirer profit ou simplement me rendre utile.

Cette frénésie à monter de nouveaux projets (que j'ai réussi à canaliser ces dernières années) m'a pris beaucoup de temps, mais m'a aussi énormément apporté, tant sur le plan technique, que sur la gestion de projet ou la stratégie.

Et l'objectif de cet article est de vous faire gagner le plus de temps possible et de réduire vos frustrations si jamais vous avez envie de lancer un nouveau projet en tant que développeur/développeuse.

Évidemment cette vision est la mienne, elle n'est peut-être pas universelle mais c'est une recette qui marche pour moi et que j'ai vu marcher chez d'autres !

Un side-hustle

On entend toujours parler de side-project, peu importe la motivation que l'on met dans ce dernier, pourtant la manière de réfléchir, de concevoir, de poser des objectifs et d'en tirer satisfaction devrait dépendre de cette motivation.

L'expression "side-hustle" est utilisée pour désigner un moyen de gagner de l'argent (à l'origine utilisé de manière péjorative) à côté de son job, ou de ses études.

N'ayez pas honte d'essayer de générer de l'argent avec vos projets, ne vous cachez pas derrière le simple de terme de "side-project" !

L'une des erreurs que beaucoup de développeurs et développeuses commettent (et moi aussi, de nombreuses fois) est de se lancer dans un projet en se disant : "Je lance un projet, je vais apprendre de nouvelles technos et en même temps essayer de gagner un peu d'argent avec ça."

À chaque fois que j'ai monté un projet avec cette mentalité j'ai ressenti beaucoup de frustrations, car je n'arrivais pas à me concentrer sur un objectif précis, et du coup : l'apprentissage n'allait pas assez vite à mon goût, l'avancement du projet non plus et encore moins les revenus.

Si l'objectif est de gagner de l'argent avec le projet, alors le sujet doit réellement résoudre un problème que suffisamment de gens rencontrent au quotidien, et c'est à ça que vous devrez penser quand vous ferez vos choix de technologies, de fonctionnalités, etc... Donc partez sur les technologies que vous maitrisez déjà !

Et ne vous inquiétez pas, vous gagnerez quand même de l'expérience technique, business,... même si ce n'est pas votre objectif principal.

Un side-project

À l'inverse, tous les projets n'ont pas pour vocation de générer de l'argent, bien au contraire. Créer un projet pour apprendre, pour aider, ou même pour s'amuser est un formidable moyen d'investir son temps pour progresser et s'épanouir.

Je conseille toujours de se fixer des objectifs pour un side-project, mais à l'inverse du side-hustle, les objectifs que l'on se fixe pour un side-project sont là pour nous aider à rester motiver, même quand on est bloqué, que cela n'avance pas comme on veut, que c'est plus dur que d'habitude, où que l'on a l'impression que tout le monde s'en fout.

Ces objectifs doivent rester très accessibles et répétables tous les jours (découvrir une nouvelle notion, aider quelqu'un, passer un bon moment) et permettent d'éviter les frustrations.

Et surtout ne jamais envisager de gagner de l'argent avec, même si c'est possible et que cela se produit par chance, il ne faut jamais s'y attendre, sous peine de prendre les mauvaises décisions ou de ressentir de la frustration à nouveau.

Pour ma part, ce blog fait partie de mes side-projects, et même si cela commence à être le cas aujourd'hui, mon but n'a jamais été de gagner le moindre centime avec. Mon seul objectif est d'arriver à apprendre au moins une notion à une nouvelle personne chaque jour, quitte à n'avoir que ce visiteur-là dans la journée.

C'est un objectif très bas mais que j'arrive à remplir chaque jour, et qui me garde motivé, parce que transmettre une connaissance est extrêmement gratifiant.

Conclusion

Avant de lancer un projet, et avant toutes choses, décidez de quel type il sera, soit un "side-hustle", soit un "side-project".

Si votre projet a comme objectif de gagner de l'argent, fixez-vous des objectifs, mettez en pratique les connaissances techniques que vous possédez déjà, et ne culpabilisez pas d'arrêter ce projet à tout instant si jamais il n'arrive pas à la hauteur de vos attentes.

Si le but de votre projet est d'apprendre ou de vous amuser, ne vous attendez jamais à ce qu'il génère de l'argent et apprenez à trouver de la satisfaction dans l'apprentissage et dans l'impact positif que votre projet peut avoir dans la vie des gens uniquement !

J'espère que cet article vous aura été utile, et à bientôt sur le blog !

Les articles les plus populaires du blog

Envie de continuer à lire des articles autour du développement web (entre autres) ? Voici la sélection des articles de mon blog les plus lus par la communauté !

Voir la sélection 🚀

Recevez les articles de la semaine par e-mail pour ne rien manquer !

S'abonner à la newsletter 📧

À propos de l'auteur

Hello, je suis Nicolas Brondin-Bernard, ingénieur web indépendant depuis 2015 passionné par le partage d'expériences et de connaissances.

Aujourd'hui je suis aussi coach pour développeurs web juniors, tu peux me contacter sur nicolas@brondin.com, sur mon site ou devenir membre de ma newsletter pour ne jamais louper le meilleur article de la semaine et être tenu au courant de mes projets !


Photo par Garrhet Sampson sur Unsplash