Pour décrocher un premier job en tant que développeur web, il y a une seule possibilité :

Trouver une entreprise qui accepte d'embaucher des juniors sans expériences. Parce que pas de job, pas d'expérience, pas d'expérience, pas de job.

En tout cas c'est ce que je lis à peu de choses près tous les jours sur LinkedIn, mais est-ce une vérité générale, ou une vérité seulement pour un certain nombre de développeurs qui s'expriment sur les réseaux ?

Si l'on se pose du côté d'un recruteur d'une TPE ou d'une PME, l'embauche d'un nouveau collaborateur peut-être critique  pour l'entreprise et le coût du processus de recrutement d'un développeur peut vite s'élever à plusieurs milliers d'euros.

Pour infos, les TPE/PME représentent 99,9% et environs 1/3 du chiffre d'affaires total des entreprises en France.

Il parait donc "logique" qu'en se mettant à la place de cette personne, notre but soit bel et bien de réduire les risques au minimum, et donc de tout faire pour embaucher quelqu'un avec suffisamment d'expérience et pouvant être opérationnel au plus vite.

Alors quelle est la solution pour montrer que l'on a un niveau suffisant pour être embauché, même si l'on a pas un diplôme d'ingénieur et trois années d'expérience ?

Un gros projet personnel

Il y a quelques mois je vous partageais mes "9 idées de projets créatifs pour les développeurs web juniors" en vous disant que créer de multiples petits projets était un excellent moyen pour améliorer ses compétences en développement web.

Et c'est vrai !

Mais si les petits projets permettent de s'entrainer et de montrer une palette de vos compétences, ils ne permettent pas forcément de pouvoir se projeter comme permet de le faire un contrat de plusieurs mois au sein d'une entreprise.

Tandis qu'un projet personnel sur lequel on va travailler régulièrement, faire évoluer petit à petit, pour lequel on va devoir faire des choix techniques tant sur les outils que sur l'architecture, et ce pendant quelques mois au minimum va permettre à un recruteur de vous imaginer au sein de son entreprise !

Les dizaines de questions qui peuvent planer dans la tête de la personne en face de vous sur vos compétences, et ce même si vous n'avez pas de réelle expérience de l'industrie vont pouvoir se dissiper en quelques minutes.

Donnez la possibilité à votre interlocuteur de s'inscire sur votre site en amont de l'entretien, et ce dernier saura déjà que vous êtes capable de développer un workflow d'authentification fonctionnel (inscription, connexion, récupération de mot de passe,...), que vous êtes capable de vous organiser pour prioriser le développement de plusieurs fonctionnalités sur une même plateforme, que vous êtes capable de gérer la mise en ligne d'un projet, etc, etc...

Au contraire d'un projet réalisé en équipe pendant vos études, vous serez capable d'expliquer tous les tenants et les aboutissants du projet par vous-même, vous serez le seul responsable pour les réussites et les échecs de ce dernier, mais surtout il n'y aura aucun doute sur le fait que vous ayez bel et bien travaillé sur le projet, et pas seulement pris le travail de vos camarades.

Une ligne de plus dans le CV

Ce projet, c'est aussi et surtout une ligne de plus à votre CV et pas des moindres puisque cette ligne pourra apparaitre dans votre section "Expérience professionnelle", car oui, ce projet est est une expérience professionnelle dans laquelle vous aurez investi votre temps, vos compétences, et parfois même un peu d'argent pour l'hébergement.

Dans l'idéal, ce projet devrait être ni trop petit, ni trop ambitieux. Ne visez pas 10 000 utilisateurs, une dizaine d'inscrits vous permettra déjà de vérifier que votre plateforme fonctionne, et vous pourrez même dialoguer avec votre nouvelle communauté pour savoir ce qu'elle voudrait voir dans les futures évolutions de la plateforme.

Préférez une thématique qui vous passionne réellement, et non pas une lubie qui vous lassera au bout de 3 semaines, et essayer d'ajouter un peu de contenu ou de nouvelles fonctionnalités chaque semaines au minimum, ce sera une preuve en plus que vous pouvez être fiable et tenir un projet sur le long terme pour un futur employeur.

Est-ce que ça marche vraiment ?

Personnellement c'est comme ça que j'ai réussi à décrocher mes premiers entretiens et mon premier job, mais par la suite c'est aussi là-dessus que je me suis basé pour recruter des gens.

Les développeurs qui nous montraient un vrai projet personnel grâce auquel on pouvait facilement juger de leurs capacités ne passaient même pas de test technique, et l'entretien devenait presque une formalité.

Dernièrement, et c'est sûrement la plus belle preuve de l'efficacité de cette méthode, l'un des développeurs juniors dont j'étais le coach a décroché un job après de très nombreux mois à voir son CV refusé pour "manque d'expérience".

Ce n'est qu'après que je l'ai poussé à mettre en avant un projet personnel sur lequel il travaillait dans son coin depuis plus d'un an qu'il a décroché un job en quelques semaines !

Prêt ? Alors à vos marques, codez !

J'espère que cet article vous a plu, et je vous dis à bientôt sur le blog !

À propos de l'auteur

Hello, je suis Nicolas Brondin-Bernard, ingénieur web indépendant depuis 2015 passionné par le partage de d'expériences et de connaissances.

Aujourd'hui je suis aussi coach pour développeurs web juniors, tu peux me contacter sur nicolas@brondin.com, sur mon site ou devenir membre de ma newsletter pour ne jamais louper le meilleur article de la semaine et être tenu au courant de mes projets !


Photo par Josh Hild sur Unsplash