Je ne vais pas vous mentir en vous disant qu'il n'y a aucune corrélation entre la pandémie actuelle et la miraculeuse sortie de cet article, mais loin de moi l'idée de surfer sur le "coromarketing".

Depuis que je tiens ce blog, j'ai toujours essayé de trouver des sujets en lien avec mon expérience personnelle afin d'aider un maximum de gens qui se trouveraient dans les mêmes situations, et ô surprise, j'exerce en télétravail depuis plusieurs années tandis que des milliers de personnes vont être obligés de suivre ce mode de travail dans les prochaines semaines.

Voici donc une liste de quelques conseils qui, j'espère, pourront vous être utiles !

PS : Ces conseils ne pourront pas forcément s'appliquer si vous devez garder vos enfants en bas âge à la maison à cause de la fermeture des crèches et des écoles car garder un enfant est déjà un travail à temps plein !

Se forcer à garder un rythme de travail sain

La tentation, quand personne n'est là pour surveiller vos faits et gestes (du moins votre hiérarchie) c'est de gagner du temps le matin en se levant à 9h29 pour commencer sa journée à 9h30. Même si ces quelques dizaines de minutes peuvent être très agréables de bon matin votre productivité n'en sera pas meilleure, au contraire.

Utilisez les minutes gagnées pour prendre le temps de bien petit déjeuner, pour prendre un peu l'air et pour commencer à réfléchir à l'organisation de votre journée sereinement. Même si vous ne dormez ou ne travaillez pas plus longtemps, la motivation de terminer les tâches prévues une par une vous fera avancer plus vite dans votre journée !

Que vous ayez un(e) conjoint(e) ou des enfants à la maison, il est important de définir et d'expliquer les horaires et les règles pendant votre période de télétravail. Cette étape est indispensable car il n'y a rien de pire pour être déconcentré que d'être interrompu toutes les 5 minutes.

En cas de besoin, fabriquez-vous un petit panneau avec un côté "Je suis disponible" et "Ne pas déranger" que vous mettrez bien en évidence, ce qui peut notamment faciliter la compréhension des enfants.

Habillez-vous (même avec le strict minimum)

Je sais, c'est un vrai sacrifice.

Mais croyez-moi, l'invitation à une vision-conférence en urgence ou un livreur inopiné (qui ne sonne jamais d'habitude) vont vous faire regretter de ne pas avoir pris le temps d'enfiler quelque chose de simple, confortable mais surtout présentable.

Allez, au moins un tee-shirt, mais assurez-vous de ne pas vous lever de votre chaise pendant la visio !

Soignez votre environnement de travail

Travailler sur son canapé, l'ordinateur posé sur les genoux je l'ai fait pendant plus d'un an. Si mon dos pouvait parler, il serait encore en train de me traiter de tous les noms.

Outre la mauvaise position, il est indispensable d'avoir un environnement de travail décorrélé de toute distraction et du reste de votre quotidien. Même si vous vivez dans un petit appartement, aménagez-vous un petit espace spécifique qui ne vous servira plus qu'à travailler, ce sera le meilleur ami de votre concentration et vous évitera de trop mélanger vie pro et vie perso.

Favoriser la communication asynchrone

Lorsque vous passez un coup de téléphone, vous savez que vous êtes disponible, mais la plupart du temps vous ne savez pas si c'est pareil pour la personne au bout du fil.

En éduquant vos collègues et collaborateurs à favoriser les e-mails et à n'utiliser le coup de téléphone qu'en cas d'urgence, vous allez pouvoir gagner un temps de concentration précieux et par la même occasion vous donner des plages horaires pendant lesquelles consulter vos notifications.

Pensez aussi à bien structurer vos e-mails, n'enfouissez pas vos questions ou informations importantes dans de longs paragraphes, favorisez les listes à puces. Faites attention à votre communication "non verbale", réfléchissez à vos tournures de phrase et n'hésitez pas à rajouter quelques émojis si le cadre le permet car cela peut éviter des embrouilles entre collègues sur des phrases mal interprétées.

En bonus : Une information écrite dans un e-mail est retrouvable, tandis qu'une info lancée au détour d'un appel est très facilement oubliable.

Sauvegarder les infos reçues

Une fois les informations reçues par e-mail, sortez-les des emails pour les rassembler et les ordonner, par thème, par tâche ou même par collaborateur. Cela vous évitera de retourner fouiller dans vos e-mails toutes les deux minutes.

Je ne saurais que trop vous conseiller l'utilisation de la plateforme Trello sur laquelle j'organise mes tâches professionnelles (mais aussi personnelles).

https://trello.com

S’aérer l'esprit

Je ne vais pas vous conseiller d'aller vous poser dans un café pour  travailler quelques heures afin de sortir de chez vous. En tout cas, pas pour l'instant...

Ce qui est sûr c'est que rester toute la journée chez soi sans inhaler de l'air frais ou parler à un autre être humain pendant plusieurs jours peut vous faire devenir fou, et je sais de quoi je parle.

Prenez votre ordinateur portable et allez vous poser sur un banc, dehors (merci le partage de connexion) et faites le plein de Vitamine D, faites des pauses, buvez de l'eau et gardez un contact régulier avec vos amis et votre famille par  message ou par téléphone (sans se faire harceler de notifications non  plus), ça peut tout changer de votre expérience.

C'est dans des moments comme ceux-là que l'on peut réellement apprécier le télé-travail !

Faire un rapport sur les tâches accomplies


Rien de tel pour rassurer vos collègues ou votre hiérarchie que  d'envoyer régulièrement un rapport sur l'avancement de vos projets et tâches en cours.

Soyez concis, rassurant mais honnête et si votre expérience se passe bien vous aurez des preuves pour démontrer que le télé-travail est une bonne solution pour vous, mais qu'il l'est aussi pour votre employeur !


Bon télétravail à tous et à bientôt sur le blog !